Algonquin Nation - HRSD
6 Kateri Street, Timiskaming First Nation
Notre Dame du Nord, QC. J0Z 3B0



       
Comité consultatif des Premières Nations et des Inuit relatif au marché du travail
Gouvernement de la Nation Crie

Présentation du Gouvernement de la Nation Crie – Emploi et formation


Le Service du Développement des Ressources Humaines Crie (SDRHC) a été fondée par le Grand Conseil des Cris et le Gouvernement de la Nation Crie (GNC) pour mettre en application les droits relatifs à la recherche d’emploi et à la formation selon l’article 28 de la Convention de la Baie James et du Nord québécois, une traitée reconnue par la Constitution canadienne. Ses programmes sont mis en application suite à des ententes avec les gouvernements fédéral et provincial et en collaboration avec les employeurs locaux et régionaux.

Le SDRHC gère ses affaires d’après les opérations et procédures de l’Administration Régionale Crie et selon les conditions des ententes ci-haut mentionnées.

Cet organisme modifie certains de ses programmes, de temps en temps, suite à leur pratique et à leur évaluation. Il maintient une base de données de ses bénéficiaires de programmes et tient compte de leur statut d’emploi. Il travaille en collaboration avec les employeurs pour assurer l’efficacité des programmes.

LE SDRHC CIBLE LES POSSIBILITÉS D’EMPLOI LOCAUX ET TERRITORIAUX


Le siège social du SDRHC est situé dans la communauté de Mistassini et il maintient un deuxième bureau administratif à Chisasibi. Il y a cependant des travailleurs communautaires en développement des ressources humaines dans chacune des communautés cries qui collaborent avec les entrepreneurs et agences locaux pour maximiser les possibilités d’emploi pour la population crie. Il y aussi une équipe d’agents spécialisés qui travaillent pour s’assurer que les Cris ne sont pas restreints à travailler uniquement dans leurs communautés mais ont accès à des emplois créés par tous les nouveaux développements sur leur Territoire.

Présentement, le Service de Développement des Ressources Humaines Crie gère les programmes suivants :

PROGRAMMES DU MARCHÉ DU TRAVAIL


Programme de subventions salariales pour favoriser l’emploi : fournir des subventions salariales aux employeurs afin de les encourager à engager les chômeurs.

Programme d’aide au travail indépendant : aider l’individu à se lancer en affaires.

Programme de partenariats en emploi : fournir de l’expérience aux individus admissibles afin d’augmenter leurs possibilités d’emploi.

Programme pour le développement des compétences : aider l’individu admissible à obtenir les compétences nécessaires pour augmenter son employabilité.

Partenariats pour le développement du marché du travail : seconder les employeurs, les employés, associations-employeurs, groupes communautaires et les communautés à négocier avec les changements dans la main-d’œuvre et les demandes en ressources humaines.

Programme assistance innovation : appuyer les projets innovateurs pour aider les gens à retourner sur le marché du travail ou pour maintenir leur emploi.

INITIATIVES EMPLOI JEUNESSE


Programme de stages : internat chez les employeurs dans le but de gagner de l’expérience au travail et de développer des compétences.

Programme de services communautaires : soutenir des opportunités d’emploi pour les jeunes afin qu’ils acquièrent des compétences et de l’expérience nécessaires pour ensuite accéder au marché du travail.

Programme d’emploi d’été : fournir une subvention salariale ou des prêts aux employeurs pour embaucher les jeunes durant l’été.

PROGRAMME DE GARDERIES


Le but de ce programme est d’augmenter les services de garderies pour enfants dont les parents travaillent ou étudient dans les communautés cries.

PROGRAMMES POUR L’INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPPÉES


Le but de ce programme est de faciliter l’employabilité de personnes atteintes d’une invalidité physique ou intellectuelle ou qui présentent des difficultés d’apprentissage.

PROGRAMMES TERRITORIAUX


Ces programmes figurent dans la Convention de la Baie James et du Nord québécois à l’article 28.9.1 et 28.9.2. Leur but est de fournir, aux individus ou groupes, tous les programmes nécessaires en formation ou l’accès aux établissements de formation ainsi que des services de recrutement et de placements afin de répondre aux exigences des emplois actuels ou éventuels dans le développement du Territoire de la Baie James. Ces programmes doivent aussi former les candidats afin qu’ils répondent aux exigences spécifiques des emplois ou aux opportunités d’affaires actuels ou éventuels dans les villages cris sur le Territoire ou ailleurs.

PROGRAMME DE FORMATION


But : fournir de la formation spécifiques aux stagiaires pour qu’ils occupent un poste nouveau ou déjà existant ou à être créé dans les secteurs d’emploi à haut potentiel pour l’embauche des personnes cries. Ces secteurs se trouvent dans le domaine hydroélectrique, minier, forestier, du tourisme ou dans la construction.

Programme de placement en priorité et de formation interne


But : placer des candidats cris dans des postes qui sont supérieurs au nombre régulier d’employésdans des compagnies en place œuvrant dans le domaine hydroélectrique, minier, forestier, du tourisme ou de la construction ou dans des secteurs identifiés par le GNC et la DRHC.

Programme d’intégration

But : cibler les chômeurs cris, âgés de 18 ans ou plus, qui ont abandonné leurs études pour plus de 3 ans pour aller travailler dans les compagnies travaillant dans le domaine hydroélectrique, minier, forestier, du tourisme ou de la construction ou dans d’autres secteurs identifiés par le GNC et la DRHC.

Programme d’assistance au travail indépendant de nouvelles entreprises

But : aider les cris dans le développement de nouvelles entreprises dans les communautés cries et sur le Territoire, dans le domaine hydroélectrique, minier, forestier, du tourisme ou de la construction ou dans d’autres secteurs identifiés par le GNC et la DRHC.

Les jeunes

But : aider les jeunes, surtout ceux qui font face à des obstacles, pour qu’ils aient accès à une expérience de travail, développent des compétences et soient introduits aux industries du Territoire.


Louisa Saganash

Directrice des Ressources Humaines Crie